Flash info

Le nouveau gouvernement va profondément réformer la fiscalité. Pour être tenu au courant des nouvelles opportunités, inscrivez vous à notre club de contribuables.
 
Affichage type blog de toutes les sections sans images
Traitement des plus values sur les résidences secondaires
Ces dernières années, le régime fiscal des plus-values immobilières a connu plusieurs changements. Qu’en est-il actuellement lorsqu’il s’agit d’une résidence secondaire ?
 
Aide à l'embauche d'un apprenti

Devenir apprenti est le premier pas pour de nombreux jeunes pour entrer dans le marché du travail. Si cette solution est prisée, c’est parce qu’elle est favorable aussi bien pour les entreprises que pour les nouveaux diplômés en quête d’expérience.

Recruter le bon profil

Actuellement, lorsqu’une société désire étoffer son équipe, la majorité d’entre elles fait appel aux services d’un apprenti. La recherche d’un stagiaire commence par l’établissement d’une annonce des critères voulus pour la transmettre au CFA. La sélection commence après la réception des CV. Si un candidat répond aux exigences, un contrat suivant les normes du cerfa sera rédigé. Après la signature par les deux parties, l’exemplaire du document est enregistré à la chambre consulaire du département de l’entreprise. Le choix de l’apprenti dépend de sa qualification et des caractéristiques du poste qu’il sera amené à occuper. Bien entendu, plus le travail est technique, plus le niveau de formation doit être élevé. Dans ce cas, les recruteurs choisissent généralement les candidats qui ont accumulé de nombreux stages durant leurs cursus, pour réduire au minimum les heures de formations et avoir un agent opérationnel en peu de temps. Le secteur dans lequel évoluera l'apprenti est également à prendre en compte, ainsi que le métier qu'il devra exercer. En effet, la formation demandée sera profondément différente selon que l'apprenti intégrera l'équipe digitale d'André, qui vend principalement des chaussures pour femme comme les ballerines pour femme, le département RH d'Allianz, spécialisée dans les assurances ou l'équipe de confection de Chevignon (blouson en cuir et doudoune pour homme).

Des financements à la clé

Les organismes étatiques encouragent les entreprises à embaucher les apprentis puisque c’est un moyen efficace pour diminuer le taux de chômage. À cet effet, des financements ont été mis en place pour motiver les recrutements. Le montant de l’aide s’élève à 4 400 euros. Cette somme est divisée par trois : soit environ 1 100 euros versés trimestriellement à l’apprenti. Côté employeur, une prime de 1 000 euros lui est offerte quand le stagiaire qu’il a recruté obtient son diplôme. En règle générale, les très petites entreprises de moins de 11 employés sont concernées par cette subvention. Cependant, en Île-de-France, certaines sociétés dont le nombre de salariés n’excède pas 250 personnes perçoivent une aide de 1 000 euros histoire de simplifier le processus de recrutement.

Plusieurs avantages de taille

À part les subventions versées annuellement, les entreprises qui acceptent la présence d’apprentis au sein de leurs murs obtiennent aussi en retour d’autres bénéfices non négligeables. Les exonérations des obligations sociales fait parties de ses plus. Avec ce système, les sociétés, surtout celles dont le nombre de travailleurs est inférieur à 11 personnes, sont exemptes de charges et de cotisations patronales à l’allocation familiale. En plus de l’amoindrissement de charges sociales, ces sociétés font également des économies sur leurs impôts, étant donné que l’état les accorde des avantages fiscaux intéressants. Ainsi, en recrutant des apprentis elles ont droit à une diminution de taxe sur la formation ainsi qu’une possibilité de payer leurs impôts à crédit.

Des démarches simples

Pour profiter de toutes les aides accordées aux recruteurs d’apprentis, il suffit de contacter la chambre consulaire après la signature du contrat. Il existe trois types de chambres consulaires à choisir selon les types d’activités : l’agriculture, l’artisanat et le secteur tertiaire. Sinon, le responsable peut tout de suite envoyer à la région une copie du contrat enregistrée au CFA accompagnée d’un RIB.

 
Impact fiscal des chèques déjeuner
En 2010, seulement 10 % des TPE françaises proposaient à leurs salariés les chèques déjeuner. Il s'agit, pour rappel, d'un moyen mis à la disposition de l'employeur afin de satisfaire à ses obligations en matière de restauration pour ses salariés. Ce dispositif peut être mis en place dès que l'effectif dépasse 1 employé. Hormis le confort qu'il représente, ce système à vocation hautement sociale, revêt également un double intérêt fiscal.
 
Traitement fiscal des séminaires voyages d'incentive pour les employés

Entré en vigueur le 1er novembre 2011, l’article L.242-1-4 du code de la sécurité sociale a fait l’effet d’une bombe en venant fortement taxer les cadeaux d’incentive. Le texte précise en effet les avantages accordés par une entreprise qui n’est pas l’employeur du bénéficiaire. Avec 55 % de charges patronales et 20 % de charges salariales, un voyage d’une valeur de 1000 € offert à un commercial aurait donc coûté 1750 €. 

 
Impact social des chèques déjeuner
Les chèques déjeuner présentent, contrairement à ce que l'on croit, moins d'avantages fiscaux qu'un impact social pour les entreprises qui les adoptent.
 
Traitement fiscal et social du chèque déjeuner

Les chèques déjeuner (aussi appelés tickets restaurants) permettent aux entreprises de bénficier de réductions de charges sociales, moins importantes qu'on ne peut le penser, mais intéressantes en période de restriction budgétaires à condition que les temps de gestion interne soient maitrîsés.

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 10 sur 47
© 2017 Guide de la réduction d'impôts
Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.
eXTReMe Tracker